Rajeunir au conditionnel tab


Des zones grises de l’Histoire de la République, des affaires méconnues, pour lesquelles il y a des témoins, mais peu ou pas d’images !Des auteurs qui savent, par le dessin, restituer l’histoire contemporaine aux plus jeunes.Elle maîtrise les outils graphiques et du net, elle est un personnage hybride : entre un dessinateur de BD, telle un Joe Sacco au féminin qui dessine en interviewant, et un de ces jeunes journalistes du web, qui sortent de vraies affaires, comme ceux de Mediapart.– Comment sont arrivés les personnages des deux enquêteurs ?D’autant que les études montrent un vieillissement du public du documentaire historique.– Parce que cela nous permettait de raconter des faits pour lesquels nous n’avions pas d’images, mais pas uniquement.Ce vendredi 5 juillet est diffusé sur France 3, dans l’émission Docs Interdits, « L’affaire des missiles Exocet, Malouines 1982 ». Brunet, coproduit par Antoine Martin Production, à Rouen, et Vivement Lundi ! Le numéro deux d’une série intitulée « Etranges Affaires », inaugurée l’année dernière par celle des « Vedettes de Cherbourg », du même auteur.Surtout que par essence, les témoins interrogés sont eux-mêmes le plus souvent plutôt âgés.J’ai travaillé sur une collection, L’Histoire par la Bande, dans laquelle j’ai découvert une nouvelle génération d’auteurs de BD, comme un Etienne Davodeau en France, ou un Joe Sacco aux USA, qui travaille dans cette veine documentaire, ou de récit journalistique incarné.A la fois pour pallier le manque d’archives, mais aussi pour proposer une forme renouvelée du récit.Des affaires liées aux ventes d’armes, aux espions.Cela a été un ping-pong, une réflexion à deux avec Antoine Martin, mon homologue normand avec qui on partage à parité cette coproduction.


© 2016 tioductte.top - Rajeunir au conditionnel tab