Le regime alimentaire de la buse


Les buses observées nombreuses à proximité des autoroutes, dès le mois d'août en France, peuvent être des oiseaux sédentaires qui effectuent de courts déplacements ou des migrants d' Europe du Nord ou de l' Est.Tous les milieux, dès qu'ils sont un peu boisés, lui conviennent à l'exclusion des zones urbaines.Si dans le ciel de l'été, aux heures chaudes vous voyez un oiseau qui termine ses orbes en jouant à faire se rejoindre ses ailes au-dessus du corps, sachez que le spectacle ne vous est pas offert par une buse mais par une bondrée apivore.Elle affectionne les zones bocagères assez boisées, où se mélangent prairies et terres cultivées.C'est un gros oiseau qui a une taille de 50 à 55 cm pour une envergure de 115 à 140 cm (à titre de comparaison l'aigle royal n'a "que" 180 à 200 cm).Il y a entre 50 000 et 70 000 couples nicheurs en France.Le Buse pattue (buteo lagopus) se rencontre exclusivement dans le nord de la Scandinavie et de la Russie, enfin la Buse féroce (buteo rufinus) occupe des zones chaudes subdésertiques du sud de l' Europe et de l' Afrique orientale.Le vol est assez lourd, quelquefois battu sur place.Elles sont reconnaissables au vol par leur silhouette quand elles planent en cercle pendant des heures. Elles ont une large queue arrondie et un cou très court.


© 2016 tioductte.top - Le regime alimentaire de la buse