Arthrose de la colonne du pouce 77


La capsule articulaire est incisée parallèlement à l'interligne articulaire sur la base du premier métacarpien, puis prolongée latéralement sur le trapèze, réalisant un lambeau capsulaire en «U» à charnière trapézienne.L'arthrose trapézo-métacarpienne est, avec l'arthrose des articulations interphalangiennes distales, une des plus fréquentes de la main.Il se déroule en 3 temps et nécessite deux champs opératoires : La voie d'abord, de 4 cm de long, est dorsale entre les tendons long abducteur et long extenseur du pouce.L'ostéoto mie est effectuée à la scie oscillante, de façon curviligne, mais aussi dans un plan oblique orienté vers la partie ventrale et proximale du trapèze pour faciliter l'encastrement du greffon.Le geste impose une anesthésie générale et 48 heures d'hospitalisation.Face aux trapézectomies couplées à des ligamentoplasties qui assurent indolence et mobilité relative, nous opposons, depuis 1992, une idée originale qui évite le principal écueil de ces techniques (en dehors de la prothèse totale), à savoir le collapsus de la colonne du pouce : c'est la trapézectomie partielle avec interposition d'une autogreffe cartilagineuse costale.La face profonde de la 9e côte est prudemment ruginée en extra-pleural, sa section est effectuée au bistouri à lame 23.Au stade d'arthrose avancée, le traitement chirurgical s'avère justifié pour en limiter le retentissement fonctionnel et douloureux.Aucune ligamentoplastie complémentaire n'est réalisée. Il s'agit d'un plâtre antébrachio-palmaire en position de fonction de la main et prenant la colonne du pouce tout en laissant libre l'articulation interphalangienne. Il s'agit dans la majorité des cas de femmes (27 femmes - 5 hommes).Si la pathogénie de cette affection demeure encore obscure, des variations morphologiques articulaires, une laxité ligamentaire, une cause hormonale en raison de sa prédominance chez la femme après la ménopause, un travail répétitif avec la pince pouce-index sont autant de facteurs évoqués dans la survenue de cette affection.

La ligne d'ostéotomie est marquée, à mi-hauteur du trapèze, au bistouri électrique.La moyenne d'âge est de 58 ans, avec des extrêmes allant de 43 à 70 ans.La libération de la capsule est poursuivie, exposant totalement la moitié distale du trapèze et les interlignes articulaires correspondants.Le prélèvement costal est extra-périchondral ; si la côte est suffisamment large, le greffon peut être prélevé sans interrompre la continuité costale, notamment en regard de la 9e côte (Fig 2). Le greffon est remodelé aisément aux dimensions de la cavité de trapézectomie au bistouri à lame 23, puis encastré, la face convexe superficielle de la côte étant appliquée contre la partie restante du trapèze (Fig. La capsule est réinséré par des points transosseux sur les berges du trapèze restant, au monofil résorbable 3/0. Une immobilisation est mise en place pour 30 jours.Qu'elles soient articulaires ou extra-articulaires, isolées ou associées à d'autres procédures, aucune des attitudes thérapeutiques classiques ne remplit à elle seule le cahier des charges de la reconstruction idéale de l'articulation trapézo-métacarpienne.


© 2016 tioductte.top - Arthrose de la colonne du pouce 77