Arthrose et alimentation wii quiz


Après 75 ans, la lombalgie est le problème musculosquelettique le plus évoqué, et présente un risque accentué sur qualité de vie et moral, par rapport au sujet jeune.Les efforts physiques, le portage répété de charges lourdes, ne sont donc pas la cause première de nos maux !Or les facteurs améliorant la douleur et la mobilité du dos, sont en priorité la marche, ainsi qu’une activité physique adaptée. D’ailleurs la rééducation des maux de dos ne se pratique plus qu’en creusant les reins (méthode Mac Kenzie).Il faut donc « se bouger », si on veut s’en sortir !Les reins souffrent par compression dans la pratique de l’haltérophilie, par rotation dans les sports de lancer, de frappe de balle chez le footballeur, par chute et choc direct en karaté / judo de compétition et au rugby.Il doit être couplé à une rééducation neuromotrice (apprentissage des gestes à risque pour le dos, exercices spécifiques de renforcement, relaxation).L’incidence augmente avec l’âge, mais se stabilise après 80 ans. Un rôle beaucoup plus faible est attribué aux efforts physiques, ainsi qu’au surpoids chronique et au tabagisme.Pour autant, l’arthrose est-elle systématiquement douloureuse ?Le repos strict a prouvé sa nocivité sur le cartilage.Dans la pratique de la planche à voile, épaules et zone lombaire sont en ligne de mire.» C’est le déconditionnement à l’effort suscité par cette maladie qui fait souffrir.


© 2016